Bien choisir son Téléphone résidentiel pour sa maison, Les conseils et recommandations

Bien choisir son Téléphone résidentiel pour sa maison, Les conseils et recommandations

20 mai 2021 Non Par Amine

Non, les téléphones résidentiels ne sont pas morts ! Relégués au second plan par les téléphones portables ces deux dernières décennies, ils se sont adaptés pour garder leur place que ce soit chez les particuliers ou bien les entreprises. Le but est de suivre les habitudes des consommateurs et répondre convenablement à leurs attentes.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour bien choisir un téléphone résidentiel ? Dans cet article, on vous dévoile tout. ?

1.         Les types de téléphones résidentiels sur le marché

Sur le marché, il y a deux types de téléphones fixes numériques :?

  • Le téléphone à fréquences vocales et le téléphone à impulsion. Ce modèle à fréquences vocales est une innovation récente. Il se différencie par les codes émis au moment de la composition d’un numéro : on parle de code DTFM. Il émet sur une gamme de fréquence de 1880 à 1900 Mhz qui réduit les interférences.

2.         Les avantages du téléphone résidentiel

On sait bien qu’à la différence des smartphones, le téléphone fixe se limite à une utilisation au sein du logement. Mais il a bien d’autres avantages pour convaincre les ménages de ne pas être rangé dans le placard :?

  • Une bonne couverture réseau : contrairement au smartphone, le téléphone résidentiel garantit une bonne qualité de réseau, malgré les pannes de réseau qui peuvent surgir ou les coupures de courant.
  • L’autonomie : les téléphones filaires n’ont pas de problème d’autonomie, car l’appareil est toujours connecté à une prise de courant. Même les téléphones fixes sans fil, ils sont à grande autonomie puisque celle-ci est supérieure à 11 heures en conversation et jusqu’à 249 heures en veille.
  • Des fonctionnalités supplémentaires : les téléphones résidentiels disposent de fonctionnalités variées, qui dépendent principalement de vos attentes. Nous citons à titre d’exemple : la boite vocale, les appels à trois, la réduction de bruit, etc.

3.         Comment bien choisir un téléphone résidentiel ?

Le prix n’est pas la seule chose à prendre en compte lors du choix d’un téléphone résidentiel. En voici d’autres :?

  • Avec ou sans fil : vous avez la liberté de choisir entre un téléphone avec ou sans fil. Pour ceux qui se déplacent en téléphonant, il est préférable d’opter pour un modèle sans fil.
  • La taille de l’écran : les plus basiques ne comportent qu’un peut écran. Alors que les téléphones résidentiels haut de gamme disposent d’un écran couleur permettant d’afficher bien diverses informations de l’appelant.
  • L’ergonomie : pour les seniors, nous recommandons l’usage d’un modèle qui dispose de grosses touches pour faciliter son utilisation.
  • Le nombre de combinés : les multi-combinés sont pratiques pour ne rater aucun appel.
  • L’autonomie de la batterie : ce point est crucial. Avant de passer à l’acte d’achat, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’autonomie de la batterie en veille.
  • La connectivité Bluetooth : elle permet d’appairer une oreillette pour l’envoi d’un contact sous forme vCards.
  • Le design : le téléphone résidentiel peut devenir un objet déco dans votre intérieur. A titre d’exemple, le modèle L’Eclipse d’AEG et le modèle Linea V de Philips s’intègrent parfaitement dans une décoration contemporaine.
  • La portée : elle peut varier de 50 à 300 m.

Enfin, il faut savoir que l’accès à la téléphonie résidentiel est inclus aujourd’hui dans la majorité des abonnements internet. Cela s’avère très pratique pour les foyers qui souhaitent profiter de plusieurs services et à un prix raisonnable. ?

Alors, avez-vous aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux. ? ?

En savoir plus